By Alphonse Daudet

Les déboires d’une dynastie européenne déchue et échouée à Paris durant les premières années de los angeles Troisième République.

Show description

Read Online or Download Les Rois en exil PDF

Similar literature books

Bob the Gambler

A brand new York occasions awesome e-book during this darkly shaggy dog story, Ray and Jewel Kaiser try out (and push) their good fortune on the Paradise on line casino. Peopled with dazed denizens, body-pierced childrens, a lusty grocery-store supervisor, and hourly staff in complete riot, it is a novel approximately wising up faster instead of later--"a clever and humorous tale" (New York occasions booklet overview) that's "masterfully observed" (John Barth).

Literature 1992, Part 1: Volumes A and B

"Astronomy and Astrophysics Abstracts" showing two times a 12 months has turn into oneof the basic courses within the fields of astronomy, astrophysics andneighbouring sciences. it's the most crucial English-language abstracting magazine within the pointed out branches. The abstracts are labeled lower than greater than 100 topic different types, therefore allowing a short survey of the complete prolonged fabric.

N’espérez pas vous débarrasser des livres

Entretiens menés par Jean-Philippe de Tonnac

À l. a. veille de l'arrivée sur tous les marchés du monde des nouvelles générations de livres électroniques, deux écrivains bibliophiles s'interrogent sur l'avenir du livre. Une dialogue à los angeles fois savante et humoristique qui nous fait traverser 5000 ans d'histoire du livre, du papyrus au fichier électronique.

Extra resources for Les Rois en exil

Sample text

Pour celui-là, l’exil s’annonçait d’une façon heureuse. Le roi non plus n’avait pas l’air bien triste ; il apportait du dehors, de deux heures de boulevard, une physionomie brillante, émoustillée, qui faisait contraste au chagrin de la reine.  » La reine, au contraire, une robuste Dalmate l’air sérieux, le geste rare, le vrai mâle des deux malgré la splendeur transparente de son teint et ses magnifiques cheveux de ce blond de Venise où l’Orient semble mêler les tons rouges et fauves du henné. Christian, vis-à-vis d’elle, avait l’attitude contrainte, un peu gênée, d’un mari qui a accepté trop de dévouements, de sacrifices.

J’ai tenu le père au bout de mon fusil en 1815, j’aurais bien mieux fait de le coucher. Et alors une longue histoire racontée dans le patois languedocien, imagé et brutal, et qui ne fait grâce ni d’une phrase ni d’une syllabe, du temps où il était allé s’enrôler dans les verdets du duc d’Angoulême, un grand général, un saint… Ces récits entendus cent fois, mais variés par la verve paternelle, restaient dans l’âme d’Élysée aussi profondément que les coups de pierre des moulins sur son yisage. Il vivait dans une légende royaliste dont la Saint-Henri, le 21 janvier, étaient les dates commémoratives, dans la vénération de princes martyrs bénissant la foule avec des doigts d’évêques, de princesses intrépides montant à cheval pour la bonne cause, persécutées, trahies, surprises sous la trappe noire d’une cheminée dans quelque vieil hôtel breton.

Cette vie d’auberge ne lui semblait guère convenir à la dignité de la maison d’Illyrie. Paris, en ce moment, était plein de souverains en exil. Tous y figuraient de façon somptueuse. Le roi de Westphalie occupait rue de Neubourg une magnifique résidence, avec un pavillon annexe pour les services administratifs. Aux Champs-Élysées, l’hôtel de la reine de Galice était un véritable palais d’un luxe, d’un train royal. Le roi de Palerme avait maison montée à Saint-Mandé, nombreux chevaux à l’écurie, tout un bataillon d’aides de camp.

Download PDF sample

Rated 4.40 of 5 – based on 42 votes